Sélectionner une page

PCU, covid-19 et impôts

Les comptables et les fiscalistes ont quelques soucis à se faire pour les prochains impôts qui arrivent. Les redevables canadiens qui ont perçu des prestations d’urgence vont également se faire des idées noires lorsqu’ils vont apprendre ce qu’ils doivent maintenant à l’administration fiscale.

Pour l’heure, zéro impôt à la source n’a été ponctionné par le gouvernement canadien alors même que la prestation canadienne d’urgence pour les étudiants ainsi que la prestation canadienne d’urgence sont rappelons-le des aides imposables.

C’est donc en recevant leur déclaration de revenus que les sommes à rembourser vont arriver. Pour certains foyers, la facture va tout de même s’élever à plus de 1000 $ !

En ce qui concerne les étudiants qui ont pu percevoir jusqu’à 5 000 $ avec l’aide PCUE, les choses devraient s’arranger. Ils ne seront redevables d’aucune somme si leur revenu est inférieur à 15 532 $ pour la province du Québec et 13 229 $ dans le reste du pays.

Mais pour les personnes en activité qui ont profité de la PCU, les choses vont certainement mal être digérées.

Exemple, une personne seule qui a perçu comme revenu 20 000 $ pour l’année 2020 et 10 000 $ avec la prestation canadienne d’urgence devra tout de même rembourser 935 $ aux impôts !

Mais certaines personnes sont dans des situations encore pires. Ceux qui ont demandé, l’aide PCU sans même avoir envisagé un éventuel remboursement et qui ont profité du plafond maximum de l’aide vont devoir reverser aux impôts 14 000 $ !

L’ARC (agence du revenu du Canada) a aussi déjà informé les citoyens qui ont perçu en double la  PCU en transmettant près de 213 000 courriers aux bénéficiaires.

Les autorités ont déjà fait savoir qu’elles prévoient des facilités de remboursement, mais ne prévoient en aucun cas d’effacer cette dette qui a été imposée par la pandémie covid-19.

Mais il n’y a pas que ce problème. En effet, il faut aussi faire avec la prestation canadienne de relance économique qui est destinée aux actifs en autonomie. Pour ce cas de figure, les autorités vont procéder à des revenus d’impôt directement à la source à hauteur précisément de 10 %. Les personnes qui ont également profité de la PCRE et qui ont obtenu un revenu à l’année supérieure à 38 000 $ vont devoir reverser 0,5 $ pour chaque dollar gagné au-dessus de la tranche de 38 000 $.

L’aide d’urgence qui a été versée aux citoyens canadiens en raison du covid-19 ne ressemble donc vraiment plus à un cadeau. De nombreux foyers canadiens vont voir leurs impôts augmenter et les autorités fiscales procéder certainement à de nombreux contrôles.

Si vous avez perçu la PCU et que vous prévoyez des difficultés de paiement pour vos prochains impôts, nous vous conseillons de prendre contact avec l’administration fiscale afin de mettre en place des mesures d’échelonnement des paiements.

Une chose est certaine,Le covid-19 coute cher et alourdit chaque jour qui passe un peu plus la dette de l’État !

www.lapresse.ca

R.S.V. Services D’impôts Virtuels