Sélectionner une page

Travailleur autonome : comment déclarer ses revenus ?

Voilà, vous venez de développer votre propre activité. Vous êtes devenu un travailleur autonome et dorénavant vous allez devoir apprendre à bien déclarer vos revenus en fonction de votre nouveau statut professionnel. En vous acquittant de vos impôts en bonne et due forme, vous allez également vous éviter d’éventuelles pénalités !

Que vous choisissiez d’obtenir l’aide d’un professionnel ou de vous débrouiller seul, il y a deux étapes fondamentales à franchir pour remplir votre déclaration de revenus : entrez  tous vos renseignements dans le logiciel d’impôt ou dans les formulaires papier, et soumettre votre déclaration remplie à l’ARC avant la date limite.

Travailleur autonome : Quelle est la date limite pour déclarer ses revenus à l’Agence du revenu du Canada ?

L es freelances bénéficient d’un léger avantage : si vous déclarez vos revenus de freelance sur un formulaire T2125 dans le cadre de votre déclaration de revenus, votre déclaration est due le 15 juin,  au lieu de la date « normale » du 30 avril pour les personnes sans revenu de travail indépendant.

Cela s’applique également si vous avez un revenu T4 (emploi) tout comme à la déclaration de revenus de votre époux ou conjoint. Même s’il ne déclare aucun revenu de travail indépendant.

Ce que vous pouvez attendre de l’Agence du revenu du Canada

Une fois que votre déclaration de revenus est remplie et envoyée à l’ARC, vous n’avez plus rien à faire. Souvent, le processus de vérification fiscale de l’ARC peut sembler un peu opaque, encore plus, si vous venez seulement de  commencer votre activité de travailleur autonome. Alors, savez-vous ce que va faire l’ARC avec votre déclaration d’impôts ?

Le système fiscal canadien fonctionne sur ce que l’on appelle l’auto-cotisation. Cela signifie que les particuliers calculent eux-mêmes leurs revenus, leurs crédits et leurs déductions, en utilisant les formulaires d’impôt fournis par l’ARC, puis soumettent les formulaires pour analyse, examen et évaluation.

Vous saurez que l’ARC a examiné et validé votre déclaration de revenus que vous avez produite lorsque vous recevrez un avis de cotisation par la poste. Vous pouvez également le consulter dans votre dossier en ligne sur le portail de l’ARC.

Que savez-vous des pénalités en cas de non-déclaration de revenus ?

Attention, devenir travailleur autonome exige une transparence totale en ce qui concerne vos revenus. Vous devez absolument les déclarer, faute de quoi, vous allez devoir payer des pénalités.

À noter également que tout retard de déclaration d’impôt est également sanctionné par une pénalité. Par exemple, si vous n’avez pas retourné votre déclaration après la date du 15 juin, vous allez devoir payer une pénalité.

Que savez-vous de la TPS/TVH ?

Tous les travailleurs autonomes doivent s’inscrire à la TPS/TVH s’ils perçoivent des revenus annuels supérieurs à 30 000 $ et lorsqu’ils vendent des services ou des biens taxables.

Toutefois, il existe également des exceptions, nous vous conseillons de vous rendre sur le site officiel de l’ARC pour en prendre connaissance.

Vous avez l’intention de devenir travailleurs autonomes et vous avez encore des doutes à propos des impôts, une bonne idée est également de faire appel à un fiscaliste professionnel qui étudiera votre situation personnelle.

Services d’impôts virtuels
4388 Saint-Denis, suite 200,
H2J2L1, Montréal, Québec, CA
1-438-794-1523
[email protected]
www.rsvservices.com
R.S.V. Services D’impôts Virtuels