Sélectionner une page

Travailleur autonome : un revenu intéressant ou non ?

Avant de devenir travailleur autonome, beaucoup se posent la question notamment sur la question du salaire. Est-ce plus intéressant de travailler à son compte ou de faire partie d’une entreprise en tant que salarié ?

Très difficile de répondre à cette question car il existe des milliers de profils de travailleurs indépendants. Sans oublier également que certains ont suffisamment de talent et de volonté pour réussir et d’autres lâchent l’affaire avant même de tirer les fruits de leur travail.

Allez, essayons tout de même de clarifier cette question et dire si concrètement devenir travailleur autonome à de meilleurs avantages financiers que le statut d’employé.

Travailleur autonome vs salarié : qui gagne le plus d’argent ?

Soyons francs : vous pouvez gagner beaucoup, beaucoup plus d’argent avec des emplois en freelance qu’avec des emplois salariés. Ou du moins, théoriquement, c’est comme ça que ça devrait être.

En tant que travailleur indépendant, votre objectif sera premièrement de cibler des entreprises qui vous plaisent mais qui sont également prêtes à vous payer correctement.

Cela n’aurait pas de sens, d’un point de vue économique, de gagner autant qu’un employé mais sans tous les avantages dont bénéficie une personne employée par l’entreprise, n’est-ce pas ?

En outre, les entreprises préfèrent souvent payer un freelance plus cher qu’un employé.

Exemple : disons qu’une agence web développe un site web pour un client.

Dans ce cas, il est certainement plus économique pour l’entreprise d’engager un programmeur indépendant pour la durée du projet, plutôt que d’engager une ressource interne et de devoir la licencier à la fin du projet.

Aussi, l’argent que l’entreprise verse au freelance est net, car ce sera au freelance de payer ses propres impôts. À l’inverse, lors de l’embauche d’un salarié, l’entreprise va devoir payer au total environ deux à trois fois le salaire qu’il perçoit, en prenant en compte les taxes, les frais de restauration, les frais de déplacement professionnels, etc.

Au début de votre carrière, vous ne pourrez probablement pas gagner beaucoup plus qu’un employé d’entreprise, car vous devrez construire votre portefeuille de clients et vos compétences. Mais une fois que vous vous serez suffisamment développé, il n’y a pratiquement aucune limite à l’augmentation de votre taux horaire et de vos revenus annuels.

Comment tout cela se traduit-il de manière chiffrée ?

De manière générale, un freelance a un revenu annuel de 55 000 $. Alors que le salarié moyen au Canada à un salaire annuel de 40 000 $ environ. Par contre, il faut également savoir que devenir travailleur autonome exige de passer plus de temps au travail. Donc, le salaire horaire est sensiblement le même selon que l’on soit salarié ou freelance.

Par contre, en fin de carrière, les différences sont plus notables. Sur ce point, c’est bien le travailleur autonome qui sera parvenu à davantage développer son salaire.

Verdict

Premièrement, devenir travailleur autonome n’est pas une chose adaptée à tous les profils. En effet, le travailleur indépendant doit apprendre à gérer lui-même ses impôts, à piloter son budget professionnel et aussi à faire face à des variations de salaire.

Mais pour 70 % des travailleurs autonomes au Canada, tous ces sacrifices et ses prises de risque en valent largement le jeu !

 

Services d’impôts virtuels
4388 Saint-Denis, suite 200,
H2J2L1, Montréal, Québec, CA
1-438-794-1523
[email protected]
www.rsvservices.com
R.S.V. Services D’impôts Virtuels